CYCLISTES

SÉCURITÉ ROUTIÈRE DES CYCLISTES

Circuler à vélo présente des risques importants dans un système routier “inorganisé” comme celui de Maurice où rien n’est prévu, dans les infrastructures, pour garantir un minimum de sécurité aux usagers cyclistes (pistes ou bandes cyclables, modération de la vitesse automobile, zones 30 km/h ou axes mixtes…)

Sur les deux dernières années, on déplore environ 15 accidents mortels impliquant des cyclistes et, en 2017 et 2018, 15 et 45 blessés graves. Au total, 150 cyclistes sont victimes chaque année d’accidents corporels.

EN SAVOIR PLUS…

Sur le nombre total des accidents, les cyclistes représentent 3,5 % du total, ce qui est considérable si on évalue le taux de mobilité cycliste à presque 0 % par rapport aux autres modes de déplacement (voitures, deux-roues, TC).

En attendant la modernisation des infrastructures dans le cadre du projet National Cycling Network,

RECOMMANDATIONS POUR LES CYCLISTES :

  • NE LAISSEZ JAMAIS UN ENFANT CIRCULER SEUL À VÉLO (moins de 12 ans).
  • VÉRIFIEZ VOTRE VÉLO AVANT CHAQUE SORTIE (pression des pneus, état des freins, éclairages avant et arrière).
  • RESPECTEZ LE CODE DE LA ROUTE (circulation à gauche sans gêner autant que possible le flux des voitures, respect des règles de priorité).
  • ORGANISEZ VOTRE PARCOURS en choisissant, si possible, les itinéraires les plus sûrs (moins de flux voitures).
  • Pour les sorties loisirs, préférez les voies cannières, les routes secondaires
  • NE CIRCULEZ PAS SUR LES VOIES RAPIDES (2×2 voies).
  • SIGNALEZ VOTRE PRÉSENCE aux intersections ou dans les embouteillages PAR UN SIFFLET.
  • PORTEZ UN CASQUE VÉLO BIEN ATTACHÉ.
  • PORTEZ LE GILET RÉFLÉCHISSANT DE JOUR COMME DE NUIT.
  • Dans la mesure du possible, ÉVITEZ DE CIRCULER LA NUIT À VÉLO à cause des vitesses pratiquées par les voitures.
  • Préférez les vêtements de couleurs claires ou, mieux, équipés d’un dispositif rétro-réfléchissant que vous puissiez porter par tous les temps.
  • Lorsque vous tournez, N’OUBLIEZ PAS DE TENDRE VOTRE BRAS DANS LA DIRECTION QUE VOUS SOUHAITEZ PRENDRE. SI VOUS DEVEZ VOUS ARRÊTER, LEVEZ VOTRE BRAS VERS LE HAUT. Apprenez à vous signaler correctement, c’est aussi vous rendre visible.
  • Ne faites AUCUN CHANGEMENT BRUSQUE DE DIRECTION.
  • CÉDEZ LA PRIORITÉ AUX VOITURES en cas de risque de conflit, même si vous êtes dans votre droit ; le cycliste est l`usager fragile.
  • N’UTILISEZ PAS VOTRE TÉLÉPHONE PORTABLE.
  • NE SORTEZ JAMAIS À PARTIR DES CONDITIONS CYCLONIQUES DE CLASSE 3.

RECOMMANDATIONS POUR LES AUTOMOBILISTES ENVERS LES CYCLISTES :

  • SOYEZ PATIENT ET TOLÉRANT… attention : présence de cyclistes.
  • À L`APPROCHE D`UN CYCLISTE, dans l`un ou l`autre sens de circulation, RÉDUISEZ VOTRE VITESSE (le déplacement d`air peut le faire chuter… surtout les poids lourds bus/ contract bus, camions).
  • LORS D’UN DÉPASSEMENT, LAISSEZ UN ESPACE D’AU MOINS UN MÈTRE ENTRE LA VOITURE ET LE CYCLISTE ; ne pas forcer le passage quand la circulation est dense.
  • RÉDUISEZ VOTRE VITESSE PENDANT UN DÉPASSEMENT.
  • AUX INTERSECTIONS, RESPECTEZ LES RÈGLES DU CODE DE LA ROUTE.
  • PARTAGEZ L’ESPACE ROUTIER… faites de la place aux cyclistes… ils seront de plus en plus nombreux.
  • NE FORCEZ PAS UN CYCLISTE À EFFECTUER DES MANŒUVRES. DANGEREUSES ; c’est le cas lorsque vous passez trop vite, quand vous serrez trop à gauche, quand vous changez de direction sans signaler (flasher).