ENFANTS

ASSURER LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DES ENFANTS

Dans le monde, plus de 500 enfants (moins de 17 ans) meurent chaque jour, et des milliers sont blessés, dans des accidents de la route… Combien ici dans notre pays ? Les accidents de la circulation sont la 4e cause de mortalité pour les enfants de 5-9ans, la 3e cause pour les enfants de 10-14 ans et la 1ère pour les jeunes de 15-17 ans.

La RESPONSABILITÉ DES PARENTS est donc très grande ! Les enfants de moins de 10 ans ne devraient JAMAIS être seuls dans l’espace routier, que ce soit en ville ou à la campagne.

EN SAVOIR PLUS…
Les enfants les plus jeunes ont des LIMITES PHYSIQUES ET INTELLECTUELLES, ce qui les rend plus vulnérables aux accidents de la circulation que les adultes. Du fait de leur petite taille, les enfants peuvent avoir du mal à voir la circulation environnante ET les chauffeurs ou d’autres auront du mal à les voir. En outre, s’ils sont victimes d’un accident de la circulation, leur tête plus fragile les expose plus que les adultes au risque d’un grave traumatisme crânien. Les jeunes enfants peuvent avoir des DIFFICULTÉS À INTERPRÉTER DES SIGNES VISUELS ET DES SONS divers, ce qui les empêche de juger de la proximité, de la vitesse et de la direction des véhicules en mouvement. Ils peuvent aussi être impulsifs, et le CHAMP LIMITÉ DE LEUR ATTENTION les empêche de résoudre plus d’un problème à la fois. En grandissant, les enfants devenus adolescents ont TENDANCE À PRENDRE DES RISQUES, mettant ainsi en péril leur sécurité sur la route.

CONSEILS AUX PARENTS

PARENTS AUTOMOBILISTES:

  • SOYEZ PATIENTS au volant quand vous emmenez votre enfant à l’école car ce sont des heures de fort trafic.
  • N’utilisez pas la ceinture de sécurité car elle n`est pas adaptée à la taille de l`enfant. UTILISEZ UN SYSTÈME DE RETENUE (siège enfants dos à la route ou face à la route suivant la taille, ou bien un rehausseur).
  • MODÉREZ VOTRE VITESSE de circulation (pas plus de 50km/h en ville).
  • ADAPTEZ VOTRE VITESSE à la présence des usagers fragiles (piétons et cyclistes).
  • CÉDEZ LE PASSAGE aux piétons en ville.
  • SOYEZ VIGILANT ET ANTICIPEZ toute traversée par des jeunes écoliers.
  • NE VOUS GAREZ PAS SUR LES TROTTOIRS.
  • Garez toujours votre voiture aux places prévues sur les parkings.
  • AIDEZ VOTRE ENFANT À TRAVERSER la route prudemment.
  • NE SORTEZ JAMAIS À PARTIR DES CONDITIONS CYCLONIQUES DE CLASSE 3.

PARENTS PIÉTONS OU DANS LES BUS :

  • NE LAISSEZ JAMAIS SEUL UN ENFANT DE MOINS DE 10 ANS sur un trajet de circulation routière.
  • UTILISEZ LES TROTTOIRS quand ils existent et faites-le MARCHER SUR LE CÔTÉ GAUCHE.
  • MARCHEZ AVEC LUI SUR LE BON CÔTÉ DE LA CHAUSSÉE, toujours FACE À LA CIRCULATION quand il n`y a pas de trottoir.
  • TENEZ LA MAIN DE L’ENFANT AVEC VOTRE MAIN GAUCHE pour le protéger des flux voitures.
  • REGARDEZ À DROITE ET À GAUCHE ET ENCORE À DROITE AVANT DE TRAVERSER.
  • ÉVITEZ DE TRAVERSER ENTRE DEUX VOITURES À L`ARRÊT, car les conducteurs ne vous verront pas.
  • UTILISEZ LES PASSAGES POUR PIÉTONS quand ils existent.
  • SIGNALEZ TOUJOURS AUX VOITURES VOTRE INTENTION DE TRAVERSER et assurez-vous bien que le conducteur vous a vu.
  • NE TRAVERSEZ PAS EN COURANT.
  • PORTEZ UN GILET RÉFLÉCHISSANT OU DES VÊTEMENTS CLAIRS en soirée ou la nuit.
  • SUR L’ARRÊT DE BUS, TENEZ LA MAIN DE L’ENFANT quand le bus approche
  • RESTEZ TOUJOURS SUR LE QUAI, jamais sur l`espace réservé au bus.
  • EN DESCENDANT DU BUS, ATTENDEZ SON DÉPART AVANT DE TRAVERSER.
  • NE SORTEZ JAMAIS À PARTIR DES CONDITIONS CYCLONIQUES DE CLASSE 3.